Quoi faire à Chicago?

Étant la 3e plus grande ville des États-Unis et à deux heures de vol de Montréal, Chicago est certes une destination intéressante pour un long week-end!

C’est une ville dynamique où on mange TRÈS bien et où la vie de quartier est agréable. Il y a des pistes cyclables et des accès au train partout, du sud au nord et de l’est vers l’ouest. Les parcs sont nombreux et représentent bien l’unicité de cette ville avec leur architecture.

En 2006, nous avions parcouru Montréal-Chicago en voiture, suite à quelques arrêts à Toronto, Niagara Falls, Détroit et Ann Harbour. Neuf années plus tard, nous y remettions les pieds pour un long week-end.

Voici donc quelques suggestions:

Admirer la vue

Remplacez votre arrêt au Willis Tower pour le 95e étage du John Hancock building à l’heure du coucher du soleil. Vous pourrez y prendre un cocktail, tout en profitant de la magnifique vue 360.

Hancock Tower - Signature Lounge


Vivre comme un local

Allez voir un match de baseball, les Cubs ou les White sox, et mangez-y un Chicago dogs!
Pour les non-initiés, laissez-vous tenter par une délicieuse pizza deep-dish.

Untitled

Chicago Dogs!

La ville regorge de blues bar et de comedy bar. Faites le tour des chroniques Quoi faire cette semaine pour planifier vos soirées.

Blue Chicago

Gardez-vous de la place et de l’argent… les bons restos et les bonnes boutiques sont nombreux. Une liste vous attend au bas de ce billet!


Profiter du grand air

Nul ne peut se rendre à Chicago sans parcourir le Grant Park, qui inclus notamment le Millennium Park, The bean, la fontaine Buckingham et the Art Institute. C’est également un bel endroit pour faire votre sortie de course sur le bord de l’eau…

Untitled

Untitled

Le zoo de Lincoln Park est aussi une alternative intéressante. Petit, mais fort parfait pour un après-midi avec des enfants… c’est gratuit!


Agrandir sa culture de l’art et de l’architecture

The Art institute of Chicago est un incontournable avec ces 300 000 oeuvres d’art. Vous y verrez du Picasso, du Van Gogh et plus encore!

The Art Institute of Chicago- Modern Wing

La fondation de l’architecture de Chicago offre une panoplie de tours sur l’histoire architecturale de la ville. Personnellement, je recommande le River cruise et le tour au sujet de l’art déco.

Untitled

IMG_2256

Et pour l’hébergement et le transport?

Comme c’est une ville pour les affaires et un centre financier important, les tarifs des hôtels sont élevés. Les sites à rabais (Hotwire, Expédia, Hotels.com et Booking.com) et les sites de location d’appartement, comme AirBnB, sont toujours à privilégier! Mes quartiers de prédilections pour vivre comme un local: Wicker Park, Logan Square, Bucktown, West Town et Lincoln Park.

Pour ce qui est du transport, le train vous est une excellente option (environ 3$/trajet). Le train est facilement accessible, et ce même à la sortie de l’aéroport. Vous économiserez gros et éviterez d’être dans le trafic de Chicago. Le vélo Divvy, le frère du bixi, est aussi accessible partout dans la ville pour 7$/jour. La ville a ajouté de nombreuses pistes cyclables dans les 10 dernières années! Conseil: assurez-vous d’avoir l’application sur votre téléphone pour connaître les emplacements.

Outre les nombreux Coffee shop, voici quelques suggestions d’endroits pour savourer le moment présent:

Les apps à télécharger sur votre téléphone?

Plusieurs sites ont déjà leur palmarès. À vous de jouer: liste 1, liste 2 et liste 3.

Encore plus de photos? Regardez du côté de mon compte Flickr!

Bonne visite!

Quoi faire à Chicago?

Suggestions pour un week-end à Boston

Simplement parce qu’on me demande fréquemment quoi y faire, j’ai rassemblé quelques conseils pour votre première ou prochaine visite à Boston (sans ordre particulier)!

L’incontournable Freedom Trail (Red Path) et la rivière Charles
Il est très agréable de marcher à Boston. Le centre-ville est nanti d’une espèce de tracé jaune en brique (le freedom trial) que l’on peut suivre et il nous mène à toutes sortes d’immeubles et d’emplacements liés à la révolution américaine. Ladite trail représente en soit une bonne journée de marche si l’on s’arrête aux endroits désignés. Autrement, le “central park” de Boston (Boston Commons) est agréable, tout autant que le bord de la rivière Charles. La morale de l’histoire: marchez!

Boston - 5 nov 2009

Le campus de l’Université Harvard, à Cambridge

Fondée en 1636, en plus d’être l’une des plus prestigieuses universités aux États-Unis, Harvard est également l’établissement scolaire le plus riche. À défaut de payer 50 000$ par année en frais scolaire, vous pouvez vous promener librement sur le campus avec les audio tour. À faire au moins une fois! Pour en savoir plus >

Un coup rendu à Cambridge, faites un détour vers le lieu public Harvard Square et prenez un cocktail au resto Park.

Université Harvard, Cambridge

Une visite au Fenway Park

Ouvert en 1912, le Fenway Park est le plus vieux stade de baseball. Si vous avez la chance d’être à Boston le jour d’une partie, essayez de voir une partie. C’est une belle expérience! Conseil: les billets sont rares, mais si vous en trouvez, faites attention car la vue du jeu est souvent obstruée! Votre autre option, lors de la saison morte, est de faire un tour guidé du stade. Un must pour les fans de balle! Pour en savoir plus >

Près du Fenway Park, vous trouverez plusieurs restos-bars. Pour un bon resto, ma recommandation: Citizen Public House and Oysters.

Fenway Park, Boston

La bibliothèque publique de Boston

Au cours des dernières années, j’ai découvert le plaisir de visiter les bibliothèques publiques des grandes villes, comme celle de Boston. Les peintures sur les murs et l’architecture sont à couper le souffle. Pour en savoir plus >

Bibliothèque publique, Boston

Tour guidé de la brasserie Harpoon

La brasserie Harpoon vaut le coup d’être visitée. Au cours des dernières années, l’endroit a été rénové en Beer Hall/Beer Garden afin de permettre aux visiteurs de manger et boire les différentes bières. Petit conseil: présentez-vous très tôt; c’est un arrêt très populaire!

Visites de quartiers: Beacon Hill et North End

Si vous avez une après-midi devant vous, ne manquer pas le quartier de Beacon Hill. Les petites boutiques, les restos de quartier et l’architecture victorienne en valent le détour. Le North End, aussi appelé la Petite-Italie, est l’une des plus vieille partie de Boston. Le projet du Big Dig, qui avait comme objectif d’enfuir l’autoroute, a complètement changé l’accessibilité et le visage de ce quartier grâce au parc linéaire de 5 km qui remplace désormais ce monstre de béton. Un bel exemple pour l’autoroute métropolitaine de Montréal! Conseil: goûtez à des desserts typiquement italiens chez Mike’s Pastry.

Boston - 5 nov 2009

Boston - Septembre 2011

D’autres activités à faire en journée:

  • Shopping Newberry street, Winter/Summer street
  • TD Garden – Hockey et basketball
  • Rivere public beach
  • Boston commun park / Isabella stewart garden
  • Trinity Church/prudential center

Boston - 5 nov 2009

Vous y serez en famille? 

Je vous suggère fortement de vous arrêter à l’Aquarium et au Kids Museum. Les deux endroits sont à moins de 5 minutes du centre-ville.

Et l’hébergement?

À vrai dire, les tarifs des hôtels sont très élevés l’été. Comme le transport en commun est bien développé, envisagez plutôt de dormir à Cambridge. Je suggère toujours de regarder du côté des sites à rabais, comme Hotwire, Expédia, Hotels.com et Booking.com.

D’autres suggestions d’endroits pour bien manger et boire:

  • Drink (Cocktail)
  • Row34 (Oysters)
  • Terramia – italian $$ (haymarket station)
  • Barking Crab Tent – seafood $-$$ (South station)
  • Yankee lobster company – seafood $-$$ (Worldtrade station)
  • Sam’s – burger $$-$$$ (Courthouse station)
  • Tequila Cantina – mexican (worldtrade station)
  • Bar: Beehive – spectacles blues
  • Bar: 21st amendment – drinks
Amusez-vous bien! Bon voyage:)
Suggestions pour un week-end à Boston

Bye bye 2014

L’année 2014 fût remplie de bonheur, de DIY, de voyages, de bonne bouffe, de course et de balle. La voici en photos :

Gallery

Une nouvelle aventure…

… avec l’achat d’une maison! Le décompte avant le déménagement a commencé. Les boîtes s’accumulent tranquillement dans notre bureau.  Et les idées de décoration germent au fil des jours (ou heures?). 

Ce type de bungalow, les shoehouses, sont rares dans notre quartier. Cette maison nous a fait de l’oeil dès que nous y avons mis les pieds. Excités par notre visite, nous avons fait une offre rapidement. Beaucoup de potentiel, beaucoup de projets à venir aussi. Alors, sans plus attendre, la voici:

Image

 

Au cours des dernières semaines, j’ai épluché les sites de meubles usagés, les blogues de home décor et les sites à idées (Pinterest/Houzz) de ce monde. J’y ai vu de belles trouvailles et des sites très bien faits.

J’y ai remarqué les techniques utilisées par les grandes marques ainsi que les stratégies de contenu mises en place pour rejoindre les visiteurs de ces sites. Il y a définitivement de bonnes choses à y apprendre. 

Je vous reviens là-dessus prochainement… Sur ce, je retourne aux boîtes (et aux sites de déco!).

Une nouvelle aventure…

Le bonheur est sur nos pieds.

26 mai 2013. Jour de mon 3e demi-marathon. Sous le nuages, le départ pour la course fût donné. La température était parfaite. C’est avec le goût de m’amuser que j’ai parcouru les km de goudron noir.

J’ai donné des tapes dans les mains des enfants regroupés dans les courbes du parcours, applaudi les musiciens jauchés sous leur tente et souri en réponse aux encouragements d’inconnus qui criaient mon nom. J’ai même osé crier comme une enfant en passant dans les tunnels et sous les ponts pour entendre ma voix en écho. J’ai ri sur quelques mètres en voyant la pancarte d’un gars déguisé en hulk qui encourageait allégrement les coureurs avec CHEST-BRAAAS – (Jambes).  Et, vous auriez du voir mon visage s’illuminé lorsque j’ai vu mon homme au 17e km… J’avais des ailes !

C’était ma huitième course à vie, mais la première avec le cœur aussi heureux. Je me sentais comme une enfant qui avait mangé un sundae au chocolat… J’étais comblée.

Le bonheur est sur nos pieds.

Établir une stratégie numérique en 4 étapes.

Formuler une stratégie demande de bien connaître et analyser l’environnement interne et externe de son industrie. Ce n’est pas simple, et surtout, ça requiert du temps.

Voici les principales étapes à garder en tête lors de ce processus crucial…

  1. Identifier les opportunités et/ou risques que pourrait amener la mise en place d’une solution numérique;
    • Entrevues (individuelle, de groupe ou en atelier) avec les unités d’affaires (marketing, ventes, opérations, gestion, etc) afin de comprendre la stratégie d’affaires, les défis, les opportunités, les produits, l’entreprise, les processus, la chaîne d’approvisionnement, les clients, la compétition et le rôle potentiel des actifs digitaux.
    • Analyse de la compétition: évaluation des principaux compétiteurs dans le but d’identifier les forces et faiblesses de l’entreprise (marketing mix: prix, produit, service, distribution, promotion) et de leurs actifs digitaux (utilisabilité, expérience utilisateur, fonctionnalités & utilisation).
    • Analyse financière: évaluation du potentiel financier (positif et négatif) des opportunités et risques
  2. Identifier les besoins et objectifs consommateurs étant en lien avec les principaux objectifs d’affaires et/ou risques;
    • Recherches consommateurs sur le terrain, entrevues (individuelles et ateliers) et sondages afin de comprendre les besoins, la perception et le comportement des consommateurs. Exemples: tests d’utilisabiité, observations et focus group.
    • Analyse des statistiques Web dans le but d’avoir une meilleure compréhension du comportement web actuel, les forces ainsi que les faiblesses des actifs présentement en place. Exemples: pages visités, visiteurs, chemins, provenance, sorties, entrées, temps, fréquence, conversion, etc.
    • Analyse des données clients (CRM) et segmentation de ceux-ci selon le comportement, la démographie, la valeur-client, les affinités de produits, etc. Exemples: acheteurs, abonnés, etc.
    • Analyse de l’utilisation des canaux, de leurs objectifs de communication et des résultats dans le but d’identifier des opportunités et des risques d’affaires.
    • Mapping de l’expérience client dans le but d’établir des personnas.
  3. Développer une vision à propos des actifs digitaux qui pourraient permettre de répondre aux objectifs d’affaires, aux besoins consommateurs et d’entreprises, aux opportunités et aux défis préalablement identifiés;
    • Plan d’affaires: calculer des investissements et du ROI dans le temps relié à l’implantation de la stratégie digitale et définition des KPI qui serviront à mesurer le succès de la stratégie.
    • Constats techniques: définir des requis techniques via un GAP analysis (actuel vs visé) et des initiatives techniques requises.
    • Constats organisationnels: évaluer via un GAP analysis des processus organisationnels et des points d’action requis pour les unités d’affaires concernés.
    • Gestion de portefolio: évaluer les différentes initiatives selon leur coûts et bénéfices potentiels (axes coûts / bénéfices) dans le but de prioriser les éléments ayant des bénéfices hauts et des coûts minimes.
    • Plan média: déterminer un plan de distribution média selon les objectifs, coûts et ROI potentiels.
    • Preuves de concept: démontrer graphiquement les concept et/ou les processus en lien avec la stratégie digitale dans le but de simplifier la communication et d’augmenter l’intérêt des unités d’affaires concernés.
    • Roadmap (échéancier): détailler à haut niveau les durées et dépendances de chaque initiative faisant partie de la stratégie digitale.
    • Mesures: décrire les KPI, les moyens de collecte et de quelles façons le partage de l’information seront effectués.
    • Gouvernance: établir les rôles, responsabilités et structures opérationnelles qui seront en charge de la mise en place de la stratégie digitale.
  4. Prioriser et réaliser les initiatives afin de mettre en place la vision.

En images, cela donne ceci:

Établir une stratégie numérique en 4 étapes.

Un nouveau départ, un nouvel emploi!

You cannot discover new oceans unless you have the courage to lose sight of the shore. [Andre Gide]

Aujourd’hui est ma dernière journée au Cirque du Soleil. Après près de 9 ans dans l’entreprise – soit 8 mois comme stagiaire et puis 8 ans comme employée permanente – j’ai pris la décision de m’attaquer à un nouveau défi professionnel.

La décision fût difficile à prendre.  À vrai dire, après autant d’années, on s’attache aux gens qui deviennent éventuellement des amis, et on s’attache à la routine qui vient avec la vie de bureau.  Puis, la trentaine arrive avec son lot de questionnements.

Je ne le cacherai pas… Quitter une entreprise après 9 ans, c’est difficile. C’est comparable à un deuil d’une relation qui a eu beaucoup de hauts et quelques bas. C’est accepté de se détacher de ses points d’ancrage et de commencer à nouveau ailleurs. C’est surtout sortir de son confort.

Ainsi, le 21 janvier prochain, une nouvelle aventure commencera aux Fonds de solidarité FTQ dans la nouvelle équipe des affaires électroniques. Une aventure différente, mais certes bien excitante. C’est un beau défi qui se dresse devant moi, soit de collaborer à l’établissement de la vision et de conseiller l’organisation dans l’utilisation de solutions numériques pour la promotion de leurs produits.

Souhaitez-moi bonne chance! :)  À suivre…

Un nouveau départ, un nouvel emploi!