What my first job at Cirque du Soleil taught me

After I got my bachelor degree in Marketing, I ran away with Cirque du Soleil. It started as an internship, then a contract for 3 months… I left nearly 9 years later at the age of 30.

Cirque du Soleil is where I learned about three important terms: invoke, provoke and evoke. At the time, it was ‘’avant-gardiste’’ for a company to center its strategy around the customer experience.

I was in charge of the Cirque Club, a community that grew from 1 million to over 3.5 million members under my management. Our 700+ email communications per year, social media initiatives, websites and onsite benefits had to live up to the brand and its mantra.

Then, I’ve been assigned to special projects, such as the revamp of the online Cirque du Soleil Web experience and the creation of a global event ticketing and customer service solutions.

Yes, it was challenging. Expectations from sponsors, business partners and executives from around the world had to be managed quickly, and creatively. Working with famous brands, agencies, and consultants like I did, at that age, and for a brand like Cirque du Soleil was extraordinary.

I learned so much. And, I had a lot of fun too.

Everything (almost) is possible

I learned there is nothing impossible. There is a solution for every issue or problem you might encounter. Look at all the options you have. Sometimes, you best bet is to take things off the equation to have a clearer view, take risks, and think outside of the box.

The power to influence is in your hands

I learned about negotiation. You cannot always win, and you have to accept it. But you can influence, or at least try to influence. At first, I was often being the person who did not agree, who said ‘’no’’. One day, I started to present alternatives, options. At that moment, my relationship with my own team and the others changed in a positive way.

Collaboration: a necessity, not an option

I learned about collaboration and communication. When multiple stakeholders are involved, you better over communicate to manage expectations. Each stakeholder has to feel their team is part of the project at some point. Collaboration helps to build a group of influencers within your business. It is not easy, and it might be (is) time consuming and difficult. But it is worthy, much more than doing a project by yourself.

And now…

In December 2012, I got two offers. I needed to move on; it was a sign. I left the entertainment industry for the financial sector. It was not an easy decision, as my Cirque colleagues were my second family.

I knew that I had to acquire experience in more types of companies if I wanted to reach higher. But still, I will always be grateful and nostalgic of these years.

Thanks, Cirque du Soleil!

(This article was also published on Medium)

Quoi faire à Chicago?

Étant la 3e plus grande ville des États-Unis et à deux heures de vol de Montréal, Chicago est certes une destination intéressante pour un long week-end!

C’est une ville dynamique où on mange TRÈS bien et où la vie de quartier est agréable. Il y a des pistes cyclables et des accès au train partout, du sud au nord et de l’est vers l’ouest. Les parcs sont nombreux et représentent bien l’unicité de cette ville avec leur architecture.

En 2006, nous avions parcouru Montréal-Chicago en voiture, suite à quelques arrêts à Toronto, Niagara Falls, Détroit et Ann Harbour. Neuf années plus tard, nous y remettions les pieds pour un long week-end.

Voici donc quelques suggestions:

Admirer la vue

Remplacez votre arrêt au Willis Tower pour le 95e étage du John Hancock building à l’heure du coucher du soleil. Vous pourrez y prendre un cocktail, tout en profitant de la magnifique vue 360.

Hancock Tower - Signature Lounge


Vivre comme un local

Allez voir un match de baseball, les Cubs ou les White sox, et mangez-y un Chicago dogs!
Pour les non-initiés, laissez-vous tenter par une délicieuse pizza deep-dish.

Untitled

Chicago Dogs!

La ville regorge de blues bar et de comedy bar. Faites le tour des chroniques Quoi faire cette semaine pour planifier vos soirées.

Blue Chicago

Gardez-vous de la place et de l’argent… les bons restos et les bonnes boutiques sont nombreux. Une liste vous attend au bas de ce billet!


Profiter du grand air

Nul ne peut se rendre à Chicago sans parcourir le Grant Park, qui inclus notamment le Millennium Park, The bean, la fontaine Buckingham et the Art Institute. C’est également un bel endroit pour faire votre sortie de course sur le bord de l’eau…

Untitled

Untitled

Le zoo de Lincoln Park est aussi une alternative intéressante. Petit, mais fort parfait pour un après-midi avec des enfants… c’est gratuit!


Agrandir sa culture de l’art et de l’architecture

The Art institute of Chicago est un incontournable avec ces 300 000 oeuvres d’art. Vous y verrez du Picasso, du Van Gogh et plus encore!

The Art Institute of Chicago- Modern Wing

La fondation de l’architecture de Chicago offre une panoplie de tours sur l’histoire architecturale de la ville. Personnellement, je recommande le River cruise et le tour au sujet de l’art déco.

Untitled

IMG_2256

Et pour l’hébergement et le transport?

Comme c’est une ville pour les affaires et un centre financier important, les tarifs des hôtels sont élevés. Les sites à rabais (Hotwire, Expédia, Hotels.com et Booking.com) et les sites de location d’appartement, comme AirBnB, sont toujours à privilégier! Mes quartiers de prédilections pour vivre comme un local: Wicker Park, Logan Square, Bucktown, West Town et Lincoln Park.

Pour ce qui est du transport, le train vous est une excellente option (environ 3$/trajet). Le train est facilement accessible, et ce même à la sortie de l’aéroport. Vous économiserez gros et éviterez d’être dans le trafic de Chicago. Le vélo Divvy, le frère du bixi, est aussi accessible partout dans la ville pour 7$/jour. La ville a ajouté de nombreuses pistes cyclables dans les 10 dernières années! Conseil: assurez-vous d’avoir l’application sur votre téléphone pour connaître les emplacements.

Outre les nombreux Coffee shop, voici quelques suggestions d’endroits pour savourer le moment présent:

Les apps à télécharger sur votre téléphone?

Plusieurs sites ont déjà leur palmarès. À vous de jouer: liste 1, liste 2 et liste 3.

Encore plus de photos? Regardez du côté de mon compte Flickr!

Bonne visite!

Une nouvelle aventure…

… avec l’achat d’une maison! Le décompte avant le déménagement a commencé. Les boîtes s’accumulent tranquillement dans notre bureau.  Et les idées de décoration germent au fil des jours (ou heures?). 

Ce type de bungalow, les shoehouses, sont rares dans notre quartier. Cette maison nous a fait de l’oeil dès que nous y avons mis les pieds. Excités par notre visite, nous avons fait une offre rapidement. Beaucoup de potentiel, beaucoup de projets à venir aussi. Alors, sans plus attendre, la voici:

Image

 

Au cours des dernières semaines, j’ai épluché les sites de meubles usagés, les blogues de home décor et les sites à idées (Pinterest/Houzz) de ce monde. J’y ai vu de belles trouvailles et des sites très bien faits.

J’y ai remarqué les techniques utilisées par les grandes marques ainsi que les stratégies de contenu mises en place pour rejoindre les visiteurs de ces sites. Il y a définitivement de bonnes choses à y apprendre. 

Je vous reviens là-dessus prochainement… Sur ce, je retourne aux boîtes (et aux sites de déco!).

Mes 5 Prédictions 2011 pour l’entreprise

Encore une fois, en cette fois d’année, voici mes 5 prédictions pour l’entreprise en 2011:

1- Ne dit-on pas qu’il coûte plus cher d’aller chercher de nouveaux clients qu’entretenir sa clientèle actuelle? Afin de bénéficier davantage de l’argent au budget, le marketing par campagne sera remplacé par le marketing de relation. Le marketing relationnel sera enfin reconnu comme une priorité en entreprise. Ainsi, les activités sur le Web, les médias sociaux, le email marketing et le marketing mobile ne se planifieront plus en silos, mais conjointement afin d’établir et d’entretenir une relation avec les clients actuels ou/et futurs.

2- L’apparition du marketing intelligent influencera toutes les sphères du marketing. Le Web analytique, le marketing de recherche et les CRM se rencontreront en 2011. Ces domaines d’expertise feront partie d’une seule unité de services afin de maximiser la connaissance du comportement client, avant et après l’achat, dans le but ultime d’adapter les stratégies et tactiques marketing. Ainsi, l’entreprise reviendra désormais à la base, soit aux objectifs de communication, à la pertinence pour le client, au potentiel de retour sur investissement, à la fidélisation et à l’apport réel de revenus.

3- L’embauche de consultants se poursuivra. Les employés ne peuvent être experts en tout et sont trop souvent pris dans la tempête opérationnelle. Les projets de développement sont malheureusement mis sur la glace. Les consultants spécialistes viennent donc supporter ces besoins stratégiques pour la haute direction. La seule différence, c’est qu’en 2011, les dirigeants s’assureront désormais d’allier leurs employés aux consultants dans le but  d’avoir des propositions stratégiques plus réalistes et d’offrir un mentorat aux employés en place.

4- Les entreprises reverront leur stratégie e-commerce afin d’intégrer une portion sociale à leur activités. Petit retour en 2010: Les sites d’achat de groupe (tels que Groupon, LivingSocial, Tuango, Gilt, etc.) se sont multipliés, l’achat direct sur Facebook est apparu, le “social gaming” (tel que Farmville) a fait fureur et Facebook a répliqué à Foursquare avec “Facebook Places”. Et maintenant,  qu’est-ce qui nous attend en 2011? Les entreprises reverront leur site Web dans le but d’intégrer automatiquement leur contenu sur les diverses plateformes, de revoir l’utilisabilité du design, d’intégrer des fonctionnalités multi-plateformes et de personnaliser l’expérience en ligne selon le comportement de l’utilisateur.

5- La percée du mobile et du multi-plateforme s’effectuera réellement en 2011. Les entreprises débuteront la mise en place d’une stratégie multi-plateforme, incluant les tablettes, les téléphones intelligents, les téléviseurs, les netbook, les ordinateurs de table, et plus encore. Ainsi, on s’attardera davantage à l’expérience que l’utilisateur recherche sur chacune de ses plateformes. Par exemple, les téléviseurs seront principalement utilisés pour le côté multimédia alors que le téléphone intelligent, lui, sera utilisé dans un but de recherche stricte d’information et de dernière minute. Bref, beaucoup de beaux défis attendent les équipes de marketing interactif et digital!

Et vous, quelles sont vos prédictions?