Le bonheur est sur nos pieds.

26 mai 2013. Jour de mon 3e demi-marathon. Sous le nuages, le départ pour la course fût donné. La température était parfaite. C’est avec le goût de m’amuser que j’ai parcouru les km de goudron noir.

J’ai donné des tapes dans les mains des enfants regroupés dans les courbes du parcours, applaudi les musiciens jauchés sous leur tente et souri en réponse aux encouragements d’inconnus qui criaient mon nom. J’ai même osé crier comme une enfant en passant dans les tunnels et sous les ponts pour entendre ma voix en écho. J’ai ri sur quelques mètres en voyant la pancarte d’un gars déguisé en hulk qui encourageait allégrement les coureurs avec CHEST-BRAAAS – (Jambes).  Et, vous auriez du voir mon visage s’illuminé lorsque j’ai vu mon homme au 17e km… J’avais des ailes !

C’était ma huitième course à vie, mais la première avec le cœur aussi heureux. Je me sentais comme une enfant qui avait mangé un sundae au chocolat… J’étais comblée.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s