Visiter Savannah en 4 jours

Pour un voyage de quelques jours, les villes de Toronto, Chicago, New York et Miami viennent rapidement en tête. Ma mère et moi étions à la recherche d’une destination originale, abordable, riche en histoire et qui pourrait être un sujet intéressant pour la photographie. Suite à quelques recherches, nous avons choisi Savannah, GA!

Comme c’était une destination nouvelle, j’ai fait plusieurs recherches. Pinterest a notamment été une source d’inspiration, et par le fait même, l’endroit idéal pour garder en signets au sujet des endroits à visiter.

À propos de Savannah

Située dans l’état de la Georgie, à deux heures au sud de Charleston et à 4 heures d’Atlanta, la ville de Savannah est une alternative intéressante pour les amateurs d’histoire et d’architecture (et les romantiques!).

Savannah était la première ville et la capitale de la province de Géorgie, dernière des Treize colonies britanniques. La ville a été fondée en février 1733 par le général James Edward Oglethorpe et les cent vingt passagers anglais et écossais du navire Anne.  Savannah reste même aujourd’hui une des villes les plus diversifiées et cosmopolites du Sud. Un peu plus de la moitié de la population communale (57 %) est d’origine afro-américaine.  – Source: Wikipedia

Jour 1

Dès notre arrivée, vers 18h, on embarque dans un taxi en destination pour de notre hôtel, La Quinta Inn et Suites. Rien d’extravagant comme hébergement, pas trop cher, qui offrait un déjeuner le matin et qui était situé près des endroits à visiter le lendemain (à moins de 15 minutes de Wormsloe et à 30 minutes de Tybee Island).

Pour souper, le choix ne manquait pas! J’avais lu que plusieurs bons restaurants avaient élu domicile dans le quartier Starland. Après quelques validations sur Yelp et Google, nous nous sommes dirigées au restaurant l’Atlantic Eatery: une superbe ambiance, un bon service et des plats savoureux!

Pour terminer notre première journée, on a marché quelques kilomètres dans la ville avant de retourner à l’hôtel. On a d’ailleurs visité le Victorian District, Forsynth Park et le fabuleux hôtel Mansion on Forsyth de nuit.

Jour 2

Nous avons été ambitieuse pour notre 2e journée.

Au programme: Wormsloe, Isle of Hope, Bonaventure Cimentery, Tybee Island Lighthouse, Tybee Island Pier, Fort Pulaski et River Street!

On a terminé la journée au bord de River Street, à regarder le coucher du soleil et à faire du shopping comme tous les autres touristes. D’ailleurs, ça ressemble étrangement au Vieux-Québec cet endroit… Nous avons d’ailleurs transféré au B Savannah Historic Hotel pour nos deux dernières nuits afin de profiter pleinement des charmes de la ville!

Recommandations de restaurants et bars:

Jour 3

Pour notre troisième journée à Savannah, nous avons parcouru le quartier historique, la végétation et les maisons colorées s’y côtoient fièrement. À tout cela s’ajoute plus de 22 “squares” (parcs), des églises à tous les coins de rue et des trottoirs de briques.

On a profité de ces heures de marches pour faire du shopping sur la rue Broughton et déguster la légendaire crème glacée Leopold (MIAM!).

This slideshow requires JavaScript.

Recommandations de restaurants et bars:

Jour 4

Comme notre vol était en fin d’après-midi et que la météo s’annonçait incertaine, on a gardé les musées et un tour de maison historique pour notre dernière journée.

Plusieurs sites historiques appartiennent désormais au Musée Telfair, dont la maison Owens-Thomas, le Telfair Academy et le Musée d’arts Jepson. Donc, pour le prix d’une entrée (20$), vous pouvez visiter les trois endroits!

La maison Owens-Thomas vaut particulièrement le détour puisque la reconstitution historique du décor est magnifique. Le tour guidé permet aussi d’en apprendre au sujet de l’architecture et de la décoration de l’époque.

Sur le chemin en direction des autres musées Telfair, je vous suggère aussi de vous arrêter au pavillon d’administration du Savannah College of Art and Design (SCAD) et de la boutique.

Recommandations de restaurants et bars:

En choisissant un vol en fin d’après-midi, nous avons évité le trafic et, en moins de 20 minutes, nous étions arrivés à l’aéroport. Comme c’est un petit aéroport, il n’y a pas grand chose à faire. On en a profité pour faire un retour sur nos derniers quatre jours… et commencé la planification d’un prochain voyage!

Bon à savoir

Conseil: éviter de voyager le vendredi et le samedi, car les coûts seront 1.5X à 2X plus élevés!

  • Vol: Il faut compter entre 350$ et 500$ CAD par personne pour un vol aller-retour, avec au moins une escale à Philadelphie, Atlanta, Charlotte, Washington ou New York.
  • Hébergement: Pour les hôtels, il est possible de réserver une chambre dans le quartier historique (130$-200$ CAD/nuit) ou dans les quartiers plus éloignés du centre-ville (80$-150$ CAD/nuit). AirBnB est aussi une option intéressante (100-150$ CAD/nuit).
  • Transport: La réservation d’une voiture est aussi suggérée si vous désirez sortir de la ville et mettre les pieds dans le sable! Le centre-ville est à 20 minutes des hôtels situés en retrait, donc un trajet d’environ 15$USD avec Uber.

What I Learned From The Family-Owned Business

If you ask my father about what he does for living, he will answer: ‘’I am a businessman.’’

One day, he started to buy and sell antiques, collectibles and architectural elements. 40 years later, he owns the biggest antiques store/warehouse in the province of Québec.

In the 90’s, the businesstown of 800 habitants was named the turntable of Québec antiques. The nickname was related to the fact there were 15+ antiques stores in the area. Since then, only a third of the businesses survived the recession, the ones who adapted.

My father’s entrepreneurial journey taught me 5 important lessons:

  1. Be ready to gamble. Trust your instinct. Love what you do. From as far as I can remember, my father took risks. He always tried to find the unicorn in things, and in people. ‘till now, he was right. He loves what he does, as much as he would do it even on vacation. Plan what you can, the rest comes with believing in your guts and passion.
  2. Adapt, or die. From your offering, your distribution channels, to your supply-chain, permanently ask question to yourself. Status-quo is not an option. You don’t have to reinvent 100% of your business; change what you can while staying true to your mission and passion. Invest in your Web presence, be visible and adapt your offer to what the market is looking for.
  3. Involve your family and friends. It’s probably the best gift you can give them. It is also a sure way to be challenged. My father involved the whole family in the business. Each evening, at dinner, we talked about the business. How can we do this better? Do you think we can try this? How are sales? Since we all pave our way elsewhere, even today, we are still talking about business when we get together.
  4. Value relationship and customer experience. Treat everyone (employees, customers & suppliers) as you would treat your friends and family. People can’t always see the value in what you have to offer, you have to explain, educate and be honest. That’s how you win a customer for life.
  5. Make it relevant. Make it special. As a wholesale seller, my father has to attract over 30–40 different dealers from the US and Canada, every week. He uses three tricks: 1) create a community, 2) offer exclusivity on new arrivals and special discounts, and 3) use gamification to define who will choose first and make this special.

Today, when you ask about my story, I will surely talk about my parents and their business — our business. In some ways, it has defined the person I am now: a passionate, dynamic intrapreneur who values customer experience and honesty in business.

— –

A little about the business:

Antiquité Michel Prince has a vast inventory of antiques and reproductions. You will find that members of our highly qualified staff will be in a position to advise you in your quests in addition to showing you their special favourites.

  • 10,000 antiques on site
  • Weekly arrivals: 200 new antique objects and furnitures
  • Over 20,000 square feet

Are you a dealer or a designer? We offer priority access to new arrivals and location services.

Do you think you have an antique object or collectible? We are in a position to evaluate and purchase your items. We love Canadian furniture, especially from Québec! Contact us.

 

Plan de carrière, vous dites?

Le bon moment de partir est celui qui précède la lassitude – Denis Mayer 

Il y a quelques temps, je me suis posée la question: Suis-je marketable? Et puis, c’est un peu comme ça que j’ai commencé à réfléchir au sujet de mon plan de carrière pour les 5-10 prochaines années.

Reculons un peu dans le temps…

À 25 ans, un exécutif dans l’organisation dans laquelle je travaillais m’avait demandé de réfléchir à ce je désirais faire/être d’ici 5 ans.  On avait préparé mon plan d’évolution en conséquence. À 30 ans, j’atteignais mon objectif puis pris la décision de changer d’entreprise, de domaine d’affaires et de prendre un poste de stratège numérique/360 dans le milieu financier. C’est d’ailleurs le poste que j’ai occupé pendant 3 ans, et ce, jusqu’à vendredi dernier.

Les jeunes devraient planifier de changer d’emplois tous les trois ou quatre ans. – Patty McCord

Je me suis posée une variété de questions dans la dernière année, en voici quelques-unes:

  • Quelles seront les compétences requises dans le marché de demain?
  • À quel endroit est-ce que je désire être à terme?
  • Que puis-je apporter à une entreprise? Quelles sont mes forces?
  • Quelles sont responsabilités que je désire assumer?
  • Quel(s) domaine(s) d’affaires m’intéresse(nt)?
  • Quel est mon coût de changer d’emploi maintenant vs dans 3 à 5 ans? Quelle sera ma valeur sur le marché, à terme?
  • Que puis-je aller chercher comme expérience maintenant et plus tard?
  • Quelles sont les valeurs d’entreprise auxquelles j’adhère? Y a-t-il des éléments ou des avantages sociaux que je juge essentiels?

En fait, on l’oublie à tort ou à raison, mais son image de marque devrait être gérée comme une entreprise, i.e. avec un plan d’affaires et un plan d’actions.

Vous désirez vous lancer dans votre propre réflexion? Je vous laisse avec quelques références:

Pour les curieux: À compter du 8 février prochain, j’occuperai un poste de Responsable marketing dans une entreprise qui proposent des solutions d’affaires aux entreprises.

À suivre…

Inspiration automnale en photos

#villeray #mtlmoments #ruelle #backalley

A post shared by Roxane Prince (@roxaneprince) on

 

Girls, girls, girls. #villeray #mtlmoments #latergram

A post shared by Roxane Prince (@roxaneprince) on

 

Green door. #Running #villeray #backalley #ruelle

A post shared by Roxane Prince (@roxaneprince) on